Contenu

61 jeunes, 11 établissements de formation, 5 lauréats !

Le concours de reconnaissance des végétaux Île-de-France organisé les 31 mai et 1er juin a tenu ses promesses, depuis l’école du Breuil où se sont tenues les épreuves, jusqu’aux Tuileries à Paris où la cérémonie de remise des prix s’est déroulée. A cette occasion, l’enseignement agricole et les professionnels du végétal se sont engagés à valoriser l’expertise végétale, socle des métiers de l’horticulture et du paysage. Ce concours est organisé avec le soutien de VAL’HOR, de l’UNEP Île-de-France et la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DRIAAF) d’Île-de-France.

5 jeunes récompensés !

Ils étaient 61 jeunes inscrits au concours de reconnaissance de végétaux Île-de-France, dont les épreuves se sont déroulées le 31 mai à l’école du Breuil dans le 12ième arrondissement de Paris. En provenance de 11 établissements de formation de la région, ils avaient pour tâche d’identifier jusqu’à 30 échantillons de végétaux dans les règles de l’art de la botanique : famille, genre, espèce, parfois cultivar et nom commun. En fonction de leur cursus, spécialité et niveau de formation, les jeunes ont concouru dans 5 catégories différentes.

La cérémonie de remise des prix s’est tenue le lendemain après midi, 1er juin, aux Tuileries à l’occasion du Salon Jardins, Jardin. Étaient notamment présents pour féliciter tous les participants et récompenser les lauréats, M.Philippe Vinçon, Directeur général de l’enseignement et de la recherche au ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, M.Mickaël Mercier, Président de l’Interprofession VAL’HOR et Mme Emmanuelle Larivière, chef du service régional de la formation et du développement à la DRIAAF Île-de-France.

jpg - 64.9 ko
M.Vinçon, M.Mercier et Mme Larivière

Également, pour la première année, le concours régional Île-de-France remettait un prix au meilleur établissement, dénommé Trophée ’Noëlle Yvelin’, en l’honneur de l’ancienne Présidente de l’UNEP Île-de-France. Et c’est l’EPL de la Bretonnière, implanté à Chailly-en Brie dans la Seine et Marne qui en est le premier détenteur. Ce trophée sera remis en jeu chaque année.

Un concours soutenu par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation

Au cours de cette cérémonie, le Directeur général de l’enseignement et de la recherche au ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, M.Philippe Vinçon et l’Interprofession VAL’HOR, représentée par son président M.Mickaël Mercier, ont signé une convention de partenariat pour promouvoir la connaissance botanique au travers du Concours national de reconnaissance des végétaux.
Le Concours national consiste en l’organisation de concours régionaux qui aura lieu, chaque année et d’une finale organisée tous les deux ans au Salon Paysalia, à Lyon réunissant les meilleurs jeunes de chaque région.

Cette convention a pour objectif de faire du Concours national de reconnaissance des végétaux une véritable vitrine des savoir-faire et de l’expertise végétale des professionnels de la filière. Elle doit permettre, aussi, de faire connaître largement les métiers et les formations dans le secteur de l’horticulture et du paysage, et les établissements qui les dispensent, dans un objectif à long terme d’en pérenniser les effectifs.

Résultats du concours régional de reconnaissance des végétaux Île de France 2018 (format pdf - 122.1 ko - 25/06/2018)