Contenu

AAP recherche innovation ou recherche action "Leviers territoriaux pour réduire l’utilisation et les risques liés aux produits phytopharmaceutiques"

Comment agir à l’échelle paysagère ou territoriale pour favoriser la résilience des agroécosystèmes vis-à-vis des bioagresseurs et limiter les besoins et/ou réduire les impacts sur la santé humaine et l’environnement des produits phytopharmaceutiques ?

La direction de la recherche et de l’innovation du Ministère de la transition écologique et solidaire, la sous-direction de la recherche, de l’innovation et des coopérations internationales du Ministère de l’agriculture et de l’alimentation, la direction générale de la santé du Ministère des solidarités et de la santé et la direction générale à la recherche et l’innovation au sein du Ministère de l’enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation lancent conjointement cet appel à projets de recherche et innovation dans le cadre de l’axe 2 "Améliorer les connaissances et les outils pour demain et encourager la recherche et l’innovation" du plan Écophyto 2. Cet appel, dont la dotation financière prévue est de 2 millions d’euros, est financé à partir des crédits issus de la redevance pour pollutions diffuses affectés à l’Agence française de la biodiversité (AFB). Il a vocation à appuyer les actions du plan Ecophyto 2.

Contexte et objectifs

De nombreuses actions antérieures du plan Ecophyto se sont focalisées sur l’identification et le développement d’actions sur les usages des produits phytopharmaceutiques, essentiellement à l’échelle de la parcelle, dans l’optique de réduire ou de substituer des produits, voire de procéder à une reconception de systèmes de culture. Les leviers de réduction d’usages et d’impacts manipulables à des échelles spatiales dépassant celle de la parcelle, et plus éventuellement temporelle, ont été beaucoup moins abordés. C’est ainsi que sont encore très peu considérés des aspects essentiels pour la réduction plus large des utilisations et des impacts, tels que : le raisonnement des assolements et des modes de conduite intégrant le voisinage des parcelles, l’organisation du parcellaire au sein d’un bassin de production ou bien encore l’organisation au niveau du territoire des filières de production et des circuits associés. Pallier ces lacunes et répondre aux objectifs du plan Écophyto 2, implique des approches systémiques aux échelles pertinentes du fonctionnement des hydro-agrosystèmes et des territoires. Dans ce contexte, cet appel à projets vise à susciter des recherches permettant de proposer des leviers à des échelles spatiales élargies, dépassant la parcelle, pour réduire l’usage de produits phytopharmaceutiques et diminuer l’exposition des populations humaines et des écosystèmes (avec notamment un focus sur la biodiversité) à ces substances. L’objectif est d’identifier, avec ceux qui auront à les mobiliser, des leviers à l’échelle des territoires pour limiter en amont les besoins de recourir à un usage des produits phytopharmaceutiques et pour réduire en aval les expositions et les impacts non intentionnels.

  • Date limite de dépôt des lettres d’intention => 10 décembre 2018, 12h
  • Date du séminaire de co-construction => 29 janvier 2019, à Paris
  • Date limite de dépôts des dossiers complets => 5 avril 2019, 12 h

.
Documents ci-après en téléchargement sur le site EcophytoPIC