Contenu

Diagnostic de l’offre alimentaire en Île-de-France

L’ Île-de-France est la région la plus riche (en PIB par habitant) mais aussi la plus inégalitaire : sur un même territoire, cohabitent une population à fort pouvoir d’achat, intéressée par les produits locaux, bio ou sous signes de qualité, et une population qui n’a pas les moyens d’avoir une alimentation équilibrée et de qualité. En terme de consommation alimentaire, les franciliens n’atteignent pour la grande majorité pas les repères nutritionnels pour une alimentation équilibrée et ont des repas plus déstructurés qu’en province.

Par ailleurs, bien que les espaces agricoles représentent 48% du territoire régional, la production agricole francilienne, tant en diversité des productions qu’en quantité, n’est absolument pas en mesure d’approvisionner un bassin de population de 12 millions de consommateurs. Toutefois, pour que le développement du bassin de vie parisien ne se fasse pas au détriment de l’activité agricole, il apparaît nécessaire de renforcer le lien entre l’alimentation et le territoire francilien.

En savoir plus sur les cartes sur les signes de qualité et d’origine d’Île-de-France