Contenu

Données économiques agricoles

Le RICA fête ses 50 ans

A cette occasion, le SRISE Île-de-France publie une analyse des résultats économiques des exploitations de grandes cultures de 2000 à 2016.

L’analyse des données du réseau d’information comptable agricole (RICA) (format pdf - 3.8 Mo - 04/09/2018) met en évidence la dégradation de la rentabilité et de la solvabilité de ces exploitations depuis 2013.

Trois grands facteurs participent à cette situation :
- la baisse des prix agricoles par rapport aux sommets atteints de 2007 à 2012,
- la baisse régulière des aides publiques,
- l’augmentation importante des charges d’exploitation de 2007 à 2013

Conjoncture économique - Grandes cultures en Île-de-France 2017-2018

a) Résultats 2017
Après une année 2016 catastrophique, les résultats des exploitations de grandes cultures franciliennes ont retrouvé en 2017 un niveau plus « normal » grâce au rétablissement des rendements des principales cultures, plus en ligne avec les standards régionaux et même excellents pour les cultures industrielles (colza, betterave sucrière, pomme de terre) et le maïs. Toutefois, le maintien de prix déprimés (et la baisse des subventions à l’hectare) a limité la progression des résultats.

Les exploitations spécialisées en céréales et oléoprotéagineux ont ainsi en 2017 un résultat moyen de 37 k€ (résultat par unité de travail non salariée, charges sociales de l’exploitant déduites), ce qui correspond globalement au résultat moyen de l’ensemble des exploitations agricoles au niveau national.

Les exploitations ayant une part importante de cultures industrielles telles que la betterave (20 % des exploitations) ont, de leur côté des résultats supérieurs à celui des exploitations purement céréalières (44 k€ par UTANS, charges sociales de l’exploitant déduites).

Ces résultats restent néanmoins très en-deça de ceux des années 2007-2012.

b) Résultats 2018
En 2018, les rendements ont été décevants, en raison de conditions climatiques peu favorables (inondations en janvier, sécheresse estivale). Les prix des produits agricoles, céréales notamment, ont connu une hausse significative, à l’exception notable des betteraves sucrières. Ces 2 facteurs devraient pratiquement se neutraliser, et conduire d’une part à une augmentation limitée de la valorisation de la production des exploitations céréalières (environ + 6 %), d’autre part à un faible recul (- 1 à - 2 % %) pour les exploitations avec cultures industrielles.
La baisse tendancielle des subventions, la progression des charges d’approvisionnement (+ 3,6 % en 2018 en raison du renchérissement de l’énergie), et des charges sociales de l’exploitant conséquence du rétablissement des revenus en 2017, absorberont très certainement cette progression modérée de la production, et conduiront même à une baisse des résultats 2018 pour les exploitations comportant une part de betteraves sucrières.

Résultats RICA 2017 et éléments 2018 (format pdf - 255.4 ko - 15/03/2019)

Données comptables des exploitations agricoles

Données pour l’Île-de-France

Liste des agences comptables intervenant dans la collecte des données RICA en Île-de-France en 2017


Nos dernières analyses sur les résultats économiques des exploitations agricoles en Île-de-France :

Analyse de la période 2000-2016

Grandes cultures en Île-de-France : des exploitations fragilisées par la baisse des prix agricoles et l’augmentation des charges (format pdf - 3.8 Mo - 03/09/2018)

2016

2016 : une année très difficile pour les exploitations franciliennes spécialisées en céréales et oléoprotéagineux (format pdf - 1.3 Mo - 18/06/2019)
RICA en poche année 2016 en Île-de-France (fichier excel) (format xls - 2.6 Mo - 18/06/2019)
RICA en poche année 2016 en Île-de-France (fichier pdf) (format pdf - 1.2 Mo - 18/06/2019)

2015

2015 : Un résultat agricole moyen en baisse pour les exploitations franciliennes de « céréales et oléoprotéagineux » (format pdf - 907.2 ko - 09/08/2017)
Rica en poche 2015 en Île-de-France (format xls - 1.2 Mo - 04/08/2017)

2014

Le résultat agricole moyen des exploitations franciliennes de « céréales et oléoprotéagineux » se replie encore en 2014 (format pdf - 607.4 ko - 14/06/2016)
Rica en poche année 2014 en Île-de-France (format xls - 1.2 Mo - 14/06/2016)

2013

Un résultat agricole moyen en repli pour les exploitations franciliennes de « céréales et oléoprotéagineux » en 2013 (format pdf - 1.7 Mo - 23/11/2015)
Rica en poche année 2013 en Île-de-France (format xls - 592.5 ko - 23/11/2015)

2012

Rica en poche année 2012 en Île-de-France (format xls - 902.5 ko - 23/11/2015)

2011

En 2011, le revenu agricole des exploitations de grandes cultures d’Île-de-France s’élève en moyenne à 87 400 € par exploitation (soit 71 400 € par actif familial). Après le fort redressement de 2010, le revenu agricole moyen progresse encore en 2011, mais plus modérément, et les disparités de revenu s’accroissent fortement.
Version modifiée du 16/05/2013
Revenu agricole moyen en hausse modérée pour les exploitations de grandes cultures franciliennes en 2011 (format pdf - 404.9 ko - 23/11/2015)
Rica en poche année 2011 en Île-de-France (format xls - 841.5 ko - 23/11/2015)

2010

En 2010, le revenu agricole des exploitations de grandes cultures d’Île-de-France s’élève en moyenne à 82 900 € par exploitation (soit 66 700 € par actif familial). Le revenu agricole moyen se redresse après avoir atteint un niveau historiquement bas en 2009 mais les disparités se sont accrues. La flambée des prix des céréales et des oléoprotéagineux est à l’origine de ce redressement du revenu, et ce malgré des rendements plutôt moyens. La baisse des charges d’approvisionnement y a également contribué. Du fait du redressement du revenu, le patrimoine des exploitations agricoles s’est consolidé en 2010 et la trésorerie améliorée.
Redressement du revenu agricole des exploitations de grandes cultures franciliennes en 2010 (format pdf - 509.9 ko - 23/11/2015)
Fort redressement du revenu agricole francilien en 2010 (format pdf - 243.1 ko - 23/11/2015)
Rica en poche année 2010 en Île-de-France (format xls - 832.5 ko - 23/11/2015)

2009

2009 : le revenu le plus bas pour les exploitations de grandes cultures en Île-de-France depuis vingt ans (format pdf - 934.4 ko - 23/11/2015)
Forte baisse du revenu agricole en 2009 (format pdf - 381.9 ko - 23/11/2015)

2008

2008 : repli du revenu des exploitations de Grandes cultures en Île-de-France (format pdf - 1.2 Mo - 23/11/2015)

2007

2007 : un revenu d’exception pour l’agriculture francilienne (format pdf - 716 ko - 23/11/2015)

2006

2006 : une bonne année pour les revenus agricoles franciliens (format pdf - 178.9 ko - 23/11/2015)

Données nationales
Rica France tableaux standard 2014 - Chiffres et Données - Série Agriculture n° 233 mars 2016