Contenu

Eau et agriculture : convention de partenariat entre le Ministère de l’agriculture et de l’alimentation et l’agence de l’eau Seine-Normandie

jpg - 78.1 ko
Signature de la convention entre la DRIAAF Île-de-France, les DRAAF Normandie, Hauts de France, Grand-Est, Bourgogne-Franche-Comté, Centre-Val-de-Loire et l’Agence de l’eau Seine Normandie - crédit AESN


Vendredi 22 mars, journée mondiale de l’eau, la DRIAAF Île-de-France, les DRAAF Normandie, Hauts de France, Grand-Est, Bourgogne-Franche-Comté, Centre-Val-de-Loire, en tant qu’autorités académiques de l’enseignement agricole et l’agence de l’eau Seine-Normandie ont signé une convention de partenariat afin de faciliter et d’augmenter la prise en compte des enjeux de l’eau et de la biodiversité dans l’enseignement agricole.

En effet, l’agriculture dépend directement de la qualité et de la quantité de la ressource en eau, qui sera directement impactée dans les années qui viennent par les conséquences du changement climatique : les experts prévoient sur le bassin de la Seine une baisse de 30% des débits des rivières et du niveau des nappes d’ici la fin du siècle. Dans le cadre de la transition agroécologique, les activités rurales, agricoles, forestières, littorales et aquacoles sont engagées dans un processus d’amélioration de leurs pratiques pour se préparer dès maintenant à ces changements. L’enseignement agricole est un acteur important de la transformation et de la sensibilisation à ces enjeux.

Le partenariat signé pour une durée de 6 ans s’appuie sur le programme « eau et climat » 2019-2024, adopté par le comité de bassin Seine-Normandie en octobre 2018.

La coopération porte sur 4 axes de partenariat :

  1. Appuyer les initiatives des exploitations et ateliers technologiques des établissements relevant du ministère en charge de l’agriculture et de l’alimentation, accompagner des projets innovants. Dans le cadre du programme « Enseigner à produire autrement », l’objectif prioritaire est de démontrer qu’il est possible de concilier protection de l’eau et de la biodiversité et équilibre économique des exploitations agricoles.
  1. Former, éduquer, responsabiliser à la gestion durable et concertée de l’eau, des milieux et de la biodiversité. Il s’agit d’accompagner les initiatives pédagogiques des établissements en matière d’éducation à l’environnement pour sensibiliser et responsabiliser les apprenants et les professionnels sur la gestion durable et concertée de la ressource en eau. Les établissements pourront déposer une demande de subvention à l’agence de l’eau Seine-Normandie suivant les modalités du 11ème programme.
  1. Animer, développer et valoriser les bonnes pratiques sur les territoires notamment auprès des professionnels. L’objectif est de valoriser les actions éducatives et les innovations des exploitations
    et ateliers technologiques des établissements agricoles.
  1. Créer et diffuser des outils pédagogiques. Leur réalisation, si nécessaire à la mise en œuvre des projets, pourra faire l’objet d’un soutien financier de l’agence de l’eau Seine-Normandie. Les outils seront largement valorisés auprès des différents publics concernés et des structures locales de gestion de l’eau.

« Ce partenariat permettra de renforcer l’implication des élèves de l’enseignement agricole dans une meilleure gestion de l’eau, élément essentiel de la transition agroécologique. » ont souligné Patricia Blanc, directrice générale de l’agence de l’eau et Philippe Vinçon, directeur général de l’enseignement et de la recherche du Ministère de l’agriculture et de l’alimentation.

CP-22mars 19 (format pdf - 682 ko - 22/03/2019)