Contenu

Fête nationale : Julien Denormandie rend hommage au dévouement et au travail des agriculteurs durant la crise du Covid-19

Après la crise du Covid-19 traversée par notre pays, le Président de la République a souhaité rendre hommage, lors des cérémonies du 14 juillet, à celles et ceux qui se sont investis en première ligne pour protéger et soigner leurs concitoyens. Dans cet esprit de reconnaissance et en ce jour de fête nationale, Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, a souhaité également rendre hommage à celles et ceux qui, en seconde ligne, ont assuré sans discontinuer la continuité de l’approvisionnement des denrées alimentaires.

À cet effet, en ce jour de fête nationale, le ministre s’est rendu chez Guillaume Lefort, exploitant agricole en Seine-et-Marne, à la Ferme Laurecourt à Arville et a notamment déclaré :

"En ce 14 juillet nous célébrons celles et ceux qui ont permis aux Français de tenir pendant la crise sanitaire. Parmi eux, il y a les agriculteurs. Je me suis rendu à leur côté en ce jour particulier pour rendre hommage à leur dévouement et à leur travail. Merci."

Twitter / Julien Denormandie

Le ministre a réalisé une longue visite en présence notamment de :

  • M.Vandaele, président national des Jeunes agriculteurs (JA)
  • M.Rousseau, 1er vice-président de la FNSEA
  • M.Hillairet, président de la chambre d’agriculture de région d’Île-de-France
  • M.Greffin, président de la FRSEA Île-de-France
  • M.Torpier, président des JA Île-de-France
  • M.Courtier, président des JA 77
  • M.Garnot, président de l’Association interprofessionnelle de la betterave et du sucre

Plusieurs élus et représentants de l’État étaient également présents dont :

  • M. le sénateur Pierre Cuypers, Mme la députée Michèle Peyron,
  • le Préfet de Seine-et-Marne, Thierry Coudert ; le sous-préfet de Fontainebleau, Jean-Marc Giraud ainsi que Laurent Bedu, adjoint au directeur de la DDT 77 et Benjamin Beaussant, directeur de la direction régionale et interdépartementale de l’agriculture, de l’alimentation et de la forêt (DRIAAF) d’Île-de-France.

Twitter / Julien Denormandie

Après une visite sur le terrain qui a permis d’illustrer la problématique de jaunisse de la betterave et de la protection des plantes, le ministre s’est entrenu longuement avec les professionnels sur leurs sujets de préoccupations : le changement climatique (stockage de l’eau, le recours à l’assurance et le problème de son financement), les dégâts de nuisibles, les dépôts sauvages, le budget de la future PAC, de la future autorité de gestion du FEADER...