Contenu

Février 2016 - Soirée thématique sur la rage

PNG - 42.4 ko

La France est régulièrement confrontée à des cas de rage liés à des importations illégales d’animaux de compagnie en provenance de pays où cette maladie est endémique. La dernière campagne d’information de grande ampleur sur cette thématique remonte à 2005 « Ne ramenez pas la rage dans vos valises ». Depuis, seule une communication autour des cas de rage importés a été émise au coup par coup.
En 2014, un plan d’information « la rage une maladie toujours d’actualité » et de formations a été programmé par le Ministère en charge de l’Agriculture. C’est ainsi que des soirées sont prévues être organisées localement sur cette thématique en rassemblant les différentes parties prenantes et partenaires locaux actifs dans la prévention et la surveillance de la rage.
Ces soirées sont en particulier à l’intention des vétérinaires, leurs objectifs étant de leur rappeler les bons réflexes et comment trouver les informations utiles dans le cadre de leur pratique.

C’est dans ce cadre qu’a eu lieu la soirée à l’Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort le mardi 09 février 2016, organisée par le SRAL (Service Régional de l’Alimentation) de la DRIAAF (Direction régionale et interdépartementale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt) en étroite collaboration avec l’ENVA, le Centre Antirabique de l’Institut Pasteur et les DDPP (Directions Départementales de la Protection des Populations) d’Ile-de-France. Plus de 80 vétérinaires praticiens franciliens (maillons indispensables de la surveillance) et une trentaine d’agents de l’administration (en plus du Service régional de l’alimentation, les 8 DDPP franciliennes étaient représentées) ont assisté aux 3 exposés suivis de questions et réponses, et s’est terminé devant un buffet durant lequel les échanges ont pu continuer de façon conviviale.
Les diaporamas des différentes présentations sont en ligne :

Des informations utiles sont également en ligne sur le site du Ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Forêt.

Pour tout renseignement complémentaire sur la rage, n’hésitez pas à vous rapprocher de la DDPP de votre département.

On en parle dans la presse !