Contenu

Groupe de travail Forêt

Le groupe de travail « Forêt » articulera ses réflexions sur les objectifs du PNFB liés à la partie forestière, amont de la filière. Il se déclinera sous la forme des deux ateliers suivant :

Atelier « Sylviculture de demain »
Ce groupe s’intéressera au besoin de renouvellement des peuplements, enjeu très présent en Île-de-France. Il réfléchira à des itinéraires sylvicoles adaptés au changement climatique, à la gestion des risques au vu de ce changement ainsi qu’à l’adéquation essence/station à longs et moyens termes. En adoptant une dimension prospective, ce groupe de travail tâchera de fournir des éléments concrets aux gestionnaires : détermination des rotations, des mélanges d’essences, des bonnes pratiques de gestion etc.

Atelier « Approvisionnement durable »
Ce groupe mènera une réflexion par bassin d’approvisionnement sur la ressource réellement mobilisable en fonction des conditions d’exploitation. Il veillera à définir les objectifs de mobilisation du bois dans un but de dynamisation de la gestion forestière. La concertation des différents acteurs permettra ainsi de localiser les forêts appropriées à un prélèvement supplémentaire, d’identifier les contraintes à la mobilisation et les moyens de lutte.

La première session de ce groupe de travail a eu lieu le 11 avril 2018. Elle a eu pour objectif d’identifier et de prioriser les enjeux régionaux de l’amont de la filière.

La deuxième session s’est tenue le mardi 29 mai. Fondée sur le diagnostic établi par la première séance de travail, cette session a eu pour objectif de définir des actions à mettre en place pour le PRFB (objectifs, échéances, porteur et indicateur de suivi).

Le programme de ces demi-journées, les synthèses des ateliers, ainsi que les supports de présentation et les listes des participants sont disponibles ci-dessous.

D’autre part, certains participants ont réalisé des contributions et remarques écrites en lien avec les ateliers. Ces dernières sont répertoriées ici.

La faisabilité des objectifs de mobilisation fixés par le PNFB pour l’Île-de-France a été discutée en atelier. Pour cela, il a été nécessaire de quantifier plus précisément la récolte de bois commercialisée et autoconsommée selon les usages en Île-de-France, ainsi que la ressource théoriquement disponible. Ce travail s’est fondé sur l’étude prospective de l’ADEME/IGN/FCBA de 2016 ainsi que d’autres sources de données (enquête annuelle de branche, ADEME etc.), tout en prenant en compte les enjeux sociaux et environnementaux des forêts franciliennes.
Associé aux échanges avec les participants, cela a permis de fixer des objectifs de mobilisation supplémentaires du bois (qui sont différents du chiffre indiqué dans le PNFB). Ces derniers, ainsi que la méthodologie suivie pour obtenir ces chiffres, sont présentés dans le document "Objectifs de mobilisation supplémentaire du bois en Île-de-France" ci-dessous.