Contenu

Handicap

Pour célébrer les 10 ans de la validation des acquis de l’expérience (VAE) le Centre de formation professionnelle et de promotion agricole (CFPPA) de Brie-Comte-Robert (77), et la Direction régionale et interdépartementale de l’alimentation, de l’agriculture et de la Forêt ont organisé, vendredi 16 novembre 2012, une table ronde à l’attention des acteurs de la VAE en Île-de-France, afin de présenter les résultats d’une expérience innovante.

De nombreux acteurs étaient présents : inspecteurs des trois académies, responsables pédagogiques, accompagnateurs, responsables d’ingénierie de formation... Le conseil régional, la Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche (DGER), Pôle Emploi, Défi-métiers, étaient également représentés aux côtés des directeurs d’établissements, des services d’aide par le travail (ESAT) et d’entreprises adaptées.

La Validation des acquis de l’expérience (VAE)
Dans le cadre de la formation tout au long de la vie, la VAE, instituée par la loi de modernisation sociale de 2002, est un droit individuel. Celui-ci permet à toute personne, quel que soit son âge, son niveau d’études ou son statut et ayant au moins 3 ans d’expérience en rapport avec le diplôme visé, de faire reconnaître et valider les acquis de son expérience professionnelle, en rédigeant un dossier témoignant de ses compétence, afin d’obtenir un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

L’accompagnement des travailleurs en situation de handicap cognitif dans la VAE du CAPA Travaux paysagers

L’équipe du centre de formation professionnel pour adultes (CFPPA) de Brie-Comte-Robert et la DRIAAF, en concertation avec les professionnels du secteur, ont engagé une action en faveur des travailleurs en situation de handicap cognitif au sein d’établissements et services d’aide par le travail (ESAT) et en entreprises adaptées. Ces derniers sont de plus en plus nombreux à s’inscrire dans une démarche de « validation des acquis de l’expérience » (VAE) pour l’obtention d’un certificat d’aptitude professionnelle agricole (CAPA) « Travaux paysagers », mais ils peinent à mettre en mots leurs savoirs et savoir-faire.

Une formation des membres du jury au public en situation de handicap a été réalisée en 2010 et plusieurs actions ont été mises en place pour accompagner ces travailleurs dans la VAE du CAPA Travaux paysager, tout en respectant le niveau et les exigences du diplôme :

- Aider les candidats à mettre des mots sur leurs activités professionnelles par un accompagnement personnalisé à l’écriture ;

- Réduire les situations de stress lors de l’entretien en sensibilisant les membres du jury lors ds entretiens ;
- Améliorer le dialogue entre le jury et le candidat afin que le candidat apporte les preuves de ses capacités ;
- Crééer des outils d’évaluation, sous la forme de grilles de compétence"les incontournables du CAPA Travaux Paysagers" dans un objectif d’harmonisation des pratiques : connaissance et reconnaissance des végétaux, entretien espaces verts et matériels, création végétale, création paysagère, structure d’accueil.

Après deux ans d’application, cette démarche a prouvé son efficacité !
Le taux de réussite au Certificat d’aptitude professionnel « Travaux paysagers » n’a cessé d’augmenter pour atteindre 91% !

PNG - 55.5 ko

En fin de séance, Florian CAMPOS, lauréat de la session de juin 2012, s’est vu remettre son Certificat d’aptitude professionnelle agricole (CAPA) « Travaux paysagers », préparé par la voie de la VAE.

PNG - 55.5 ko

A gauche, Florian Campos présentant son diplôme et Renaud Brunel