Contenu

Inauguration du comptoir du carreau des producteurs au Marché international de Rungis

png - 173.5 ko
Comptoir du carreau des producteurs @ Semmaris

Depuis l’été 2016, la nouvelle boutique, « Comptoir du carreau des producteurs », a ouvert ses portes sur le Marché de Rungis.

Créé en 2004, le Carreau des producteurs regroupe près de 80 producteurs de fruits et légumes de l’Île-de-France sur une surface de 3 328m² situé dans le prolongement des bâtiments de grossistes de fruits et légumes de Rungis. Les producteurs gardent des atouts indéniables vis-à-vis de la concurrence : ultra-fraîcheur, qualité, diversité, productions du terroir et proximité humaine. Le Carreau permet une offre plus large et une réelle attractivité. Le restaurateur francilien peut y trouver des recettes nouvelles avec des produits du terroir ancestraux ou singuliers. L’acheteur peut mettre en avant la saisonnalité et la traçabilité de sa marchandise.

En toute saison sur le Carreau, on vient chercher de la qualité mais en hiver, le carreau se vide. Pour diversifier l’offre, une boutique ouverte aux produits transformés d’Île-de-France apparaît comme une réponse, encore appelée « comptoir du carreau des producteurs ». Sur un espace de 120 m², le comptoir du carreau des producteurs propose une gamme de produits agroalimentaires 100 % franciliens, en frais et en transformé, de 400 références. Elaboré dans le cadre d’une réflexion conduite par le Cervia (Mangeons local en Île-de-France) avec la DRIAAF, la Chambre régionale d’agriculture et la Semmaris, le Comptoir du carreau agit à la fois comme un magasin de vente et une plate-forme logistique.
Les Poireaux de Marguerite ont été choisis comme gestionnaire de cet espace, qui concentre un grand échantillon des transformations artisanales franciliennes offrant ainsi une variété de denrées alimentaires permettant d’assurer une offre complète toute l’année. Cet espace de vente doté des fonctionnalités les plus modernes a été également installé pour faciliter les échanges entre producteurs et acheteurs.

Autant d’atouts qui renforceront une identité territoriale et qui pourraient modifier, voire anticiper de nouvelles habitudes alimentaires.

Un peu d’histoire
La production maraîchère et arboricole à la périphérie de la ville, en ceinture verte, est une tradition de très longue date en Île-de-France du fait de la proximité de débouchés importants pour les produits frais.

Jusqu’alors aux Halles de Paris, en 1969, les producteurs de fruits et légumes déménagent de Paris au Marché de Rungis. L’arrivée de produits de toute la France et de l’étranger diminue l’avantage des producteurs franciliens dû à leur proximité géographique et placent les producteurs de fruits et légumes dans des situations économiques difficiles.
Au fil des années, les auvents s’avèrent mal adaptés à la commercialisation de produits frais.
En 1997, les producteurs regroupés au sein de l’AIDPFL (association interdépartementale des producteurs de fruits et légumes) demandent à la Semmaris une étude pour restaurer des lieux. Avec le soutien de l’Etat (préfecture de région et DRIAAF) et de la Région Île-de-France et les conseils départementaux, le 26 avril 2004, les producteurs investissent le nouveau bâtiment E1F du Marché de Rungis appelé le Carreau des producteurs.