Contenu

La coopération internationale dans l’enseignement agricole

La coopération internationale est l’une des cinq missions de l’enseignement agricole français. Cette mission répond aux attentes de la société et trouve sa source dans le code rural et de la pêche maritime au côté des autres missions de l’Enseignement Agricole. Elle s’inscrit dans les politiques du ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt qui confie aux établissements d’enseignement agricole le soin de développer durablement les échanges avec leurs partenaires internationaux.

La plus grande ouverture géographique est de mise pour l’enseignement agricole, qui échange et coopère sous des formes diverses avec près d’une centaine de pays : en priorité avec les pays de l’Union Européenne élargie et avec les pays "en voie de développement" ceci sans exclure les pays industrialisés hors Europe.

Depuis de nombreuses années, l’enseignement agricole a construit des liens durables avec ses partenaires.

Ses actions font appel aux compétences de tous, établissements, administrations, entreprises, associations, organisations professionnelles et collectivités territoriales, aussi bien en France que dans les pays partenaires.

Elles donnent priorité à la réciprocité, pour un développement durable en France et dans les pays partenaires et tout apprenant devrait pouvoir faire au moins une mobilité à l’étranger au cours de sa formation.

En effet, être confronté à une autre culture constitue un incontestable enrichissement, tant du point de vue humain, que des points de vue professionnel, culturel et linguistique. Il en est de même pour les enseignants et pour l’ensemble du personnel, pour qui échanges et mobilités sont également encouragés.

La coopération internationale est structurée sous forme de réseaux géographiques (par zone ou par pays), afin d’aider à la construction des partenariats.