Contenu

La synthèse du mois - secteur fruits et légumes - Marché de gros de Rungis

Les pommes de septembre 2016

A Rungis la campagne tente de se mettre place dès la mi août avec cardinal et ozargold. La demande, rendue atone par des températures élevées, ne se montre pas très réceptive. Les conditions climatiques sont d’ailleurs à l’origine d’un retard de végétation dans le Sud-Est. Début septembre, les stocks de golden de la saison précédente sont presque totalement épuisés et l’hémisphère Sud n’a plus qu’une présence très discrète sur nos marchés (pink lady Chili et Nouvelle zélande). Reine de reinettes et les premières galas font leur entrée sur le marché avec un léger retard. En cours de mois, granny, golden, Canada gris et les variétés rouges américaines (red chief) viennent élargir une offre déjà conséquente au regard du manque de dynamisme de la demande. A la fin de la deuxième décade du mois, malgré l’arrivée de l’automne calendaire, les températures affichent des valeurs estivales et les fruits à noyaux restent plébiscités par les consommateurs au détriment de la pomme. En toute fin de mois, les ventes s’améliorent malgré tout avec l’arrivée des premières pommes « club »(rubinette, honey crunch, ariane). Les cours s’établissent, au gré des variétés, sur des bases proches de celles de 2015 avec une progression sensible en fin de mois.

Pour en savoir plus sur les fruits et légumes d’hiver à Rungis : Note_mensuelle_Rungis_Fruits_et_Legumes_septembre_2016 (format pdf - 242.9 ko - 21/10/2016)

Archives