Contenu

Labels Egalité & Diversité professionnelle - Engagement de la DRIAAF

L’égalité entre les femmes et les hommes est un enjeu majeur pour notre société. Le Président de la République l’a déclarée grande cause du quinquennat. Pour faire progresser l’égalité réelle entre les femmes et les hommes, l’État se mobilise à tous niveaux et se doit lui-même d’être exemplaire.

Le 17 décembre 2013, la fonction publique a signé avec le Défenseur des droits, la Charte pour la promotion de l’égalité et la lutte contre les discriminations dans la fonction publique, pour réaffirmer sa détermination à rendre effectifs les principes républicains d’égalité, de non discrimination, d’impartialité et de neutralité portés par la Constitution et le droit européen. Tous les employeurs publics sont concernés par ces engagements et sont tenus d’être exemplaires dans leur suivi.

Le ministère de l’agriculture et de l’alimentation contribue depuis plusieurs années à faire avancer cette cause tant dans le fonctionnement interne de son administration que dans les politiques publiques qu’il porte et qu’il conduit. La dernière Feuille de route pour 2018-2020 du ministère de l’agriculture et de l’alimentation (MAA) en faveur de la diversité et pour l’égalité des droits entre les femmes et les hommes développe les actions à mener à la suite des précédentes feuilles de route pour l’égalité entre les femmes et les hommes conduites par le ministère durant le quinquennat 2012-2017. S’y ajoutent de nouveaux engagements qui intéressent la prévention des discriminations de toute nature. Ceux-ci répondent plus précisément aux exigences des cahiers des charges des labels Égalité et Diversité auxquels le ministère de l’agriculture et de l’alimentation a candidaté en ce début d’année. Cette labellisation permettra la reconnaissance des politiques et actions engagées concrètement au sein du ministère, efficacement et durablement pour lutter contre les discriminations et promouvoir la diversité sous toutes ses formes.

La feuille de route du ministère est structurée en quatre axes qui intègrent tout le champ de ces politiques interministérielles :

  • Un État exemplaire dans l’application des principes d’égalité et de diversité ;
  • Faire avancer l’égalité entre les femmes et les hommes et la diversité au sein de la communauté de travail du ministère de l’agriculture et de l’alimentation ;
  • Promouvoir l’égalité filles-garçons et la lutte contre les discriminations dans l’enseignement agricole ;
  • L’égalité réelle en agriculture et dans les entreprises agricoles.

Consciente de l’importance de ces enjeux pour nos agents et pour les publics avec qui nous travaillons, la direction de la DRIAAF Île-de-France a souhaité s’associer en tant que DRAAF pilote dès le début dans cette démarche avec l’EPL de Saint-Germain-en-Laye. Avec les représentants du personnel, nous allons travailler sur ces enjeux fédérateurs et porteurs de sens. Toutes nos actions au sein des services, notre politique de recrutement, nos actions envers nos administrés ou envers les jeunes que nous formons doivent intégrer ces enjeux d’égalité entre les femmes et les hommes et le respect des différences. Nous avions déjà beaucoup agi sur le champ du handicap et de l’égalité entre les femmes et les hommes. Nous allons maintenant aussi investir le champ plus large de la lutte contre toutes les formes de discrimination et notamment par la mise en œuvre de formations pour apprendre à les reconnaître.

Il est important que l’ensemble de la communauté de travail adhère à cette démarche car c’est un enjeu pour la qualité de vie au travail et l’égalité professionnelle.

Benjamin Beaussant, directeur de la DRIAAF