Contenu

Les actualités nationales

Août 2017 - Lancement du programme fruits, légumes et lait à l’école

A partir d’août 2017 les programmes de distribution dans les écoles de fruits et légumes d’une part et de lait d’autre part fusionnent dans le nouveau programme « fruits, légumes et lait dans les écoles ».

Les anciens programmes "fruits et légumes à l’école" et "lait à l’école" seront donc rassemblés dans un seul cadre juridique. Les nouvelles règles visent à accroître l’efficacité, à mieux cibler l’aide et renforcer la dimension éducative.

Toutes les informations sur ce nouveau programme sont disponibles sur le site de la commission européenne.

Dans le cadre de ce nouveau programme la priorité est accordée à la distribution de fruits et légumes frais et de lait de consommation et il est possible de soutenir les achats locaux ou régionaux, les produits biologiques et les circuits d’approvisionnement courts. En outre, des mesures éducatives visant à reconnecter les enfants avec l’agriculture doivent accompagner la distribution des produits.

La déclinaison française de ce programme passe par une stratégie établie pour une période de 6 ans.

En France FranceAgriMer est l’opérateur en charge de l’exécution de se programme. Vous pouvez consulter sa page internet dédiée à ce programme sur ce lien.

jpg - 59.5 ko
Posters du programme fruits, légumes et lait à l’école

Avril 2017 - Signature du deuxième Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire

Dans la continuité du premier Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire et pour aller plus loin dans les engagements pris par l’État et ses partenaires, un deuxième Pacte vient de voir le jour pour une durée de 3 ans (2017-2020). Un objectif commun a été fixé : réduire de moitié le gaspillage à horizon 2025.

Plus d’informations sur le site du ministère.

Mars 2017 - Lancement du dispositif de reconnaissance officielle des projets alimentaires territoriaux

Le 1er mars 2017 Stéphane Le Foll a annoncé le lancement du dispositif de reconnaissance officielle des Projets alimentaires territoriaux (PAT) prévus par la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt du 13 octobre 2014 (Art 1 et 39).

Portés principalement par des collectivités territoriales, ces projets ont l’ambition de fédérer les différents acteurs du territoire autour de l’enjeu central de l’alimentation, contribuant à la prise en compte des problématiques sociales, environnementales, économiques et de santé de un territoire.

La procédure de reconnaissance, dont les modalités seront publiées à la mi-mars, donnera accès, pour les projets alimentaires reconnus, à la marque nationale « Projet alimentaire territorial reconnu par le ministère de l’Agriculture » et au logo associé pendant une durée de trois ans reconductible.

Ce dispositif de reconnaissance sera accompagné d’outils pratiques (guides, appui technique, mise en réseau d’acteurs, suivi) destinés à soutenir cette dynamique et favoriser l’émergence de nouveaux projets alimentaires territoriaux dans le but d’atteindre l’objectif de 500 PAT en 2020.

Retrouvez plus d’informations sur les PAT sur le site du ministère.

Décembre 2016 - Signature du décret relatif aux modalités de don de produits alimentaires par les commerces de détail alimentaire aux associations caritatives

Stéphane Le Foll, Ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt a signé le 22 décembre 2016 le décret encadrant les conditions dans lesquelles doit s’effectuer le don de produits alimentaires par les commerces de détail aux associations caritatives.

La conclusion de ces conventions prévues par la loi n°2016-138 du 11 février 2016 relative à la lutte contre le gaspillage alimentaire est obligatoire pour les commerces de détail alimentaire d’une superficie supérieure à 400m².

Ce décret, entrera en vigueur dès le début de l’année 2017.

Pour plus d’information vous pouvez consulter le site du ministère.

La décret est disponible sur ce lien.

Novembre 2016 - Parution du modèle de convention entre distributeurs et associations d’aide alimentaire

Suite à la loi du 11 février 2016 relative à la lutte contre le gaspillage alimentaire qui impose, pour le 11 février 2017, aux magasins de détail alimentaire dont la surface de vente dépasse 400 m² de conclure des conventions de don de leurs invendus avec les associations d’aide alimentaire, habilitées au titre de l’aide alimentaire, les services des ministères en charge de l’Agriculture, de l’Environnement et des Finances, en collaboration avec les représentants de la grande distribution et des principales associations d’aide alimentaire, ont rédigé un modèle de convention.

Ce modèle, qui clarifie les responsabilités de chacun,à pour but de garantir l’efficacité du don, la sécurité sanitaire et la qualité des denrées et apporte des précisions quant aux moyens à mettre en œuvre pour que les distributeurs puissent bénéficier de la réduction fiscale associée au don.

Vous pouvez retrouver le modèle de convention sur le site du ministère.

Octobre 2016 - Lancement de la boîte à outils LOCALIM

Stéphane Le Foll a présenté, le 24 octobre 2016 à Toulouse, Localim, nouvel outil à destination des acheteurs publics de la restauration collective en gestion directe pour accompagner le développement de l’approvisionnement local et de qualité.

Cette boîte à outils invite l’acheteur à mieux comprendre les spécificités de chaque filière liée à l’achat des approvisionnements de la restauration collective : viandes bovine, ovine, porcine, volailles, fromages et produits laitiers, de fruits et légumes.

Elle poursuit cinq finalités :
1- Connaître les concepts clés relatifs aux achats d’alimentation
2- Analyser les besoins et l’offre disponible
3- Privilégier l’approvisionnement en produits locaux et de qualité
4- Faciliter la rédaction du cahier des charges
5- Favoriser un suivi régulier des contrats

Elle accompagne également l’acheteur, au moyen de fiches techniques achat, dans une démarche de professionnalisation.

Vous pouvez retrouver cet outil et l’ensemble des informations y afférent sur le site du ministère.

Octobre 2015 - Tous mobilisés contre le gaspillage alimentaire !

PNG - 6.5 ko

A l’occasion de la journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire, le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, lance une nouvelle campagne sur les réseaux sociaux.

Cette opération repose sur un dispositif digital "viral" qui génère la mobilisation des acteurs, avec des contenus drôles et/ou décalés qui sont partagés sur les médias sociaux (twitter, facebook), les médias gouvernementaux, et les sites web partenaires (acteurs du Pacte).

un hashtag #GaspillageAlimentaire
Les comptes @Min_Agriculture et Alim’agri
Les actions de terrain concrètes
En savoir plus

Avril 2015 - Les visuels de la campagne antigaspi

Vous pouvez télécharger tous les visuels de la campagne antigaspi sur le lien suivant

Juin 2013 - Le pacte national antigaspillage

Guillaume GAROT, ministre délégué en charge de l’Agroalimentaire, a présenté le vendredi 14 juin 2013, le Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire dont l’objectif est de diviser par deux le gaspillage alimentaire d’ici 2025.

Au terme d’une étroite concertation avec l’ensemble des acteurs de la chaîne alimentaire, le Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire se décline ainsi en 11 mesures visant à modifier en profondeur nos habitudes de consommation, mais également de transformation et de commercialisation des produits alimentaires en France.

Parmi ces mesures, il peut être cité :
-  un prix anti-gaspi des pratiques vertueuses,
-  des formations dans les lycées agricoles et les écoles hôtelières,
-  le remplacement de la mention date limite d’utilisation optimale (DLUO) par "A consommer de préférence avant ..." pour les produits consommables après la date mentionnée,
-  l’expérimentation d’une plate-forme pour faciliter le don alimentaire par les citoyens.

Pour consulter le contenu complet du pacte : http://alimentation.gouv.fr/pacte-national-lutte-antigaspillage

Septembre 2011 - Entrée en vigueur des règles nutritionnelles en restauration scolaire

Les textes d’application précisant les règles nutritionnelles en restauration scolaire ont été publiés le 30 septembre 2011 et sont entrés en vigueur immédiatement. Une exception concerne les restaurants scolaires servant moins de 80 couverts par jour pour lesquels l’entrée en application de la mesure est fixée à la rentrée de septembre 2012.