Contenu

« Les antibiotiques... pour nous non plus, c’est pas automatique ! »

Le ministère de l’agriculture lance une campagne de sensibilisation à destination des propriétaires d’animaux de compagnie en 2015, suite à la campagne de 2014. « Les antibiotiques... pour nous non plus, c’est pas automatique ! »

Les antibiotiques sont prescrits chez l’homme et chez l’animal.

Dans tous les cas, leur usage est susceptible d’entraîner l’émergence de résistances bactériennes par le biais de mécanismes qui se transmettent par l’environnement ou l’alimentation, vers l’homme ou l’animal. C’est pourquoi, le ministère en charge de l’agriculture a mis en place le plan pluriannuel « Ecoantibio » en médecine vétérinaire qui vise à la réduction des risques d’antibiorésistance.

Ce plan prévoit un usage prudent et raisonné des antibiotiques qui se traduit par des objectifs qualitatifs et quantitatifs : réduire de 25% en 5 ans l’usage des antibiotiques en médecine vétérinaire avec un effort particulier de réduction des antibiotiques d’importance critique.

Tous les animaux sont concernés, y compris les animaux de compagnie et une mesure concerne spécifiquement leurs détenteurs, car ils utilisent ou utiliseront des antibiotiques pour leurs animaux.

Une campagne de communication conduite par le ministère chargé de l’agriculture, en coordination avec l’Ordre national des vétérinaires et l’Ordre national des pharmaciens, rappelle aux détenteurs d’animaux de compagnie que, tout comme en médecine humaine, le recours aux antibiotiques ne peut se faire qu’après un examen médical et sur prescription. Par ailleurs, des règles simples d’hygiène permettant d’éviter les infections et l’utilisation inappropriée des antibiotiques sont mises en avant dans la communication.

Lien vers la vidéo

Pour en savoir plus