Contenu

La conjoncture de Rungis : les tendances générales de la semaine du marché de gros

SEMAINE 41 (09 OCTOBRE AU 14 OCTOBRE 2017)

fruits et légumes {PNG}Fruits et légumes
Une remontée spectaculaire des températures et un ensoleillement généreux en fin de semaine redonnent un peu de dynamisme à une demande réservée en début de semaine. Les acheteurs, de plus en plus tournés vers les produits d’automne ces derniers jours, sont à nouveau intéressés par des produits comme la tomate, le concombre ou le melon dont les disponibilités déclinent.
En fruits, les apports de clémentines espagnoles se développent et les premiers lots d’oronulès viennent se substituer à la variété précoce clemenrubi. En raisin, les cours sont très soutenus dans un contexte d’offre limitée, notamment en muscat, avec les premières mises en marché de raisin de conservation. La demande est également intéressée par les dernières disponibilités néo-zélandaises de kiwi, dans l’attente du démarrage de la campagne européenne. Ananas et banane rencontrent une meilleure demande et les cours sont plus soutenus grâce à un allégement des disponibilités. En mangue, l’Espagne poursuit sa campagne de mangue osteen mais les premiers lots de mangue kent du Brésil font leur apparition.

viandes {PNG}Viandes
Le marché des produits carnés est plus porteur cette semaine. La météorologie plus clémente en fin de semaine permet de retrouver de meilleurs débouchés pour les viandes à griller.

poissons {PNG}Produits de la mer et aquaculture
Les ventes sont assez fluides cette semaine sous le pavillon de la marée. Les premiers lots de coquilles Saint-Jacques intéressent l’ensemble des opérateurs de la filière et profitent aux ventes de l’ensemble des espèces. La marée courante bénéficie de l’activité constante de la restauration collective et hors foyer dans son ensemble. Les apports conséquents s’accompagnent, malgré tout, d’une relative baisse des cours, notamment dans les espèces de la marée courante.

Fleurs {PNG}Fleurs coupées
Avec les grèves, le marché est très calme en début de semaine. Jeudi, l’activité est légèrement plus importante. Les acheteurs discutent les prix. On constate des ventes à bas prix à chaque fin de marché.

Pour en savoir plus : cliquez ici

Accès aux archives sur 2 ans : cliquez ici