Contenu

La conjoncture de Rungis : les tendances générales de la semaine du marché de gros

  • SEMAINE 24 (11 JUIN AU 15 JUIN 2019)

fruits et légumes {PNG}Fruits et légumes
Les températures peinent à remonter et les marchés forains s’approvisionnent sans grand enthousiasme pour les produits de saison. En légumes, les cours baissent pour les salades et le melon, mais remontent pour les endives, les produits dits ratatouille (tomate, aubergine, courgette, poivron) voient leurs cours augmenter. En fruits, les cours diminuent pour les fruits à noyaux (cerise, abricot, pêche, nectarine, mangue) et restent stables pour les pommes, poires.

viandes {PNG}Viandes
Pour cette semaine de quatre jours, la demande est irrégulière et hésitante. Les ventes sont lentes et les cours de certains articles sont en baisse (quartiers avants de gros bovins, basses et pans de veau, agneaux UE). Les prix sont stables pour la volaille et les abats. À l’inverse, ceux du porc continuent leur progression.

poissons {PNG}Produits de la mer et aquaculture
Malgré des conditions météorologiques aléatoires cette semaine, les ventes sont restées fluides sur la période. En effet, à une demande déjà importante de la restauration collective se joint une clientèle de détaillants intéressés. Les volumes commercialisés sont importants en toutes espèces et les cours sont fermes dans l’ensemble.

Fleurs {PNG}Fleurs coupées
Le marché reste calme le mardi ; les veilings étant fermés le lundi de Pentecôte, il n’y a aucun arrivage de Hollande sur le marché. Par contre le jeudi, les ventes sont soutenues. L’offre est large, variée et de belle qualité.

Pour en savoir plus : cliquez ici

Accès aux archives sur 2 ans : cliquez ici

Accès à toutes les cotations du RNM : cliquez ici
Depuis le 01/01/2019, le Réseau des nouvelles des marchés (RNM) vous propose un accès gratuit et illimité à l’ensemble de ses données et messages.

Les bilans de campagne du RNM : cliquez ici