Contenu

La conjoncture de Rungis : les tendances générales de la semaine du marché de gros

SEMAINE 25 (18 JUIN AU 23 JUIN 2018)

fruits et légumes {PNG}Fruits et légumes
Les températures remontent mais les passages pluvieux du début de semaine pénalisent les ventes de fruits et légumes frais. De plus, la fréquentation des marchés progresse mais la demande reste prudente à l’approche des premiers départs en vacances. La production francilienne progresse lentement et les opérateurs sont bien installés sur le carreau de Rungis. L’amélioration météorologique de fin de semaine permet, malgré tout, de fluidifier les ventes de melons et de tomates. Ce sont les premières campagnes de commercialisation françaises de l’haricot vert ramassé machine, petits pois à écosser et du fenouil. En fruits d’été, la situation reste compliquée. La qualité des produits est hétérogène et le temps instable limite la consommation et la conservation des fruits rouges.

viandes {PNG}Viandes
La fin du ramadan et l’approche des congés réduisent l’activité dans le secteur des produits carnés. Seuls les articles à consommation plus estivale gardent une certaine fluidité dans les échanges.

poissons {PNG}Produits de la mer et aquaculture
La semaine aura été assez animée sous la halle parisienne. L’offre, diversifiée et de qualité, suscite l’intérêt constant des acheteurs pour la restauration collective et pour le détail traditionnel. Le cours des poissons à griller reste ferme. A l’inverse, l’offre en poissons blancs est assez large pour la saison, avec un volume d’importations assez important. La tendance est plus lourde pour cette gamme de produits.

Fleurs {PNG}Fleurs coupées
Le marché reste calme en début de semaine, l’éventail des marchandises mises en vente est large et varié. Les cours peinent à se maintenir. Jeudi, l’activité est beaucoup plus importante, les cours remontent.

Pour en savoir plus : cliquez ici

Accès aux archives sur 2 ans : cliquez ici