Contenu

Les tendances générales de la semaine du marché de gros de Rungis

SEMAINE 12 (20 MARS AU 25 MARS 2017)

fruits et légumes {PNG}Fruits et légumes
Le printemps est de retour mais le manque d’ensoleillement et la fraicheur des températures n’encouragent pas vraiment la consommation. Les marchés s’animent mais le volume des achats est encore limité. En légumes, les disponibilités s’élargissent en asperge, concombre, salade avec quelques rajustements de prix à la baisse. En revanche, les moindres disponibilités en tomate se traduisent par une remontée des prix. Il en va de même pour les poivrons dans un contexte de transition entre les campagnes d’Europe méridionale et d’Europe septentrionale. Les produits à connotation plus hivernale tels que chou-fleur, endive et mâche restent plus difficiles à écouler. En fruits, la demande reste intéressée par les agrumes et les cours sont soutenus dans un contexte de fin de campagne. En fraise, les produits espagnols sont largement disponibles et se négocient à bas prix. En kiwi, l’écoulement est fluide et les cours soutenus dans un contexte de fin de campagne française. En banane, les prix plafonnent malgré une demande régulière. Les apports sont très limités en ananas et en mangue et des hausses de prix spectaculaires sont enregistrées.

viandes {PNG}Viandes
L’activité du secteur des produits carnés demeure assez morose pour l’ensemble des espèces en raison d’une consommation réduite.

poissons {PNG}Produits de la mer et aquaculture
Le marché est assez fluide cette semaine sous la halle des produits de la mer. En effet, Les besoins de la restauration collective sont au plus forts. Les ventes de filets frais et de saumon frais atteignent des volumes très importants. L’embellie climatique dynamise de façon significative l’ensemble du détail traditionnel et plus particulièrement les marchés forains. La période est transitoire entre les pêches hivernales et les pêches printanières. Les premiers lots de poissons bleus sont attendus avec impatience. L’offre est donc encore assez modeste face à une accélération remarquée de la consommation. Les cours restent assez fermes et soutenus sur l’ensemble de la période.

Fleurs {PNG}Fleurs coupées
Jeudi, le marché est relativement actif L’offre est large et variée. Les ventes sont facilitées par le recul des prix.

Pour en savoir plus : Note_conjoncture_Rungis_marche_gros_12-_2017 (format pdf - 357.3 ko - 27/03/2017)
Archives 2017
Archives 2016
Archives 2015