Contenu

La conjoncture de Rungis : les tendances générales de la semaine du marché de gros

SEMAINE 49 (04 DECEMBRE AU 09 DECEMBRE 2017)

fruits et légumes {PNG}Fruits et légumes
Les températures restent hivernales et les consommateurs sont plus attirés par les centres commerciaux que par les marchés de plein air, d’autant plus que la grande distribution ouvre ses portes le dimanche tout au long du mois de décembre. Tomates, aubergines, poivrons, et courgettes, pour la plupart originaires d’Espagne ou du Maroc, sont recherchés et leurs cours s’orientent à la hausse dans un contexte d’offre mesurée. Les légumes à connotation hivernale, dont les disponibilités restent larges, bénéficient d’une bonne demande mais sans incidence sur les cours.
En fruits, le manque de réactivité de la demande se fait également sentir. Les consommateurs se tournent plus massivement vers les produits à connotation hivernale tels que pommes, poires, agrumes et kiwis. La gamme des produits exotiques est également plébiscitée mais les disponibilités dépassent souvent les besoins de la demande et les cours sont baissiers en mangues, litchis et ananas.

viandes {PNG}Viandes
Les marchés sont plus dynamiques en ce début de mois. Les ventes en produits festifs commencent à se développer en fin de semaine.

poissons {PNG}Produits de la mer et aquaculture
Les ventes sont fluides tout au long de la semaine. La demande vers la restauration hors foyer est constante et absorbe une large part du disponible en poissons de grande consommation. Les cours du cabillaud et de l’ensemble des filets frais sont fermes face à ce niveau de demande. En fin de semaine, le niveau de fréquentation est important de la part des détaillants et des restaurateurs de la capitale. Les ventes de poissons plats, des bars sauvages et des autres espèces nobles sont fluides et s’accompagnent de cours orientés à la hausse.

Fleurs {PNG}Fleurs coupées
La clientèle est présente mais sélective dans ses achats (produits de Noël). L’offre proposée à la vente est large et variée. On observe des invendus en fin de marché.

Pour en savoir plus : cliquez ici

Accès aux archives sur 2 ans : cliquez ici