Contenu

Que sont les risques majeurs ?

Définition
La définition que je donne du risque majeur, c’est la menace sur l’Homme et son environnement direct, sur ses installations, la menace dont la gravité est telle que la société se trouve absolument dépassée par l’immensité du désastre.” Haroun TAZIEFF

Les risques majeurs se déclinent en différentes catégories :

Risques naturels :
La notion de risque naturel recouvre l’ensemble des menaces que certains phénomènes et aléas naturels font peser sur des populations, des ouvrages et des équipements. Plus ou moins violents, ces évènements naturels sont toujours susceptibles d’être dangereux aux plans humain, économique ou environnemental. La prévention des risques naturels consiste à s’adapter à ces phénomènes pour réduire, autant que possible leurs conséquences prévisibles et les dommages potentiels. Elle complète la politique de protection civile (qui permet de gérer la crise lorsqu’elle survient) et la politique d’indemnisation des dommages.

Risques technologiques  :
Les risques technologiques sont liés à l’action humaine et plus précisément à la manipulation, au transport ou au stockage de substances dangereuses pour la santé et l’environnement (ex : risques industriel, nucléaire, biologique…). Comme les autres risques majeurs, ils peuvent avoir des conséquences graves sur les personnes, leurs biens et / ou l’environnement.

Risques sanitaires
On appelle risque sanitaire un risque immédiat ou à long terme représentant une menace directe pour la santé des populations nécessitant une réponse adaptée du système de santé. Parmi ces risques, on recense notamment les risques infectieux pouvant entrainer une contamination de la population (Ébola, pandémie grippale...).

Risques cyber
Une cyber-attaque est une atteinte à des systèmes informatiques réalisée dans un but malveillant. Elle cible différents dispositifs informatiques : des ordinateurs ou des serveurs, isolés ou en réseaux, reliés ou non à Internet, des équipements périphériques tels que les imprimantes, ou encore des appareils communicants comme les téléphones mobiles, les smartphones ou les tablettes. Il existe 4 types de risques cyber aux conséquences diverses, affectant directement ou indirectement les particuliers, les administrations et les entreprises : la cybercriminialité, l’atteinte à l’image, l’espionnage, le sabotage.

Menaces
Les menaces majeures, qui à la différence des risques majeurs trouvent leur origine dans une intention hostile, peuvent également prendre des formes diverses. Leur nature évolutive mais aussi la multiplicité des modes opératoires susceptibles d’être utilisés les rendent en outre plus difficiles à anticiper.

Les risques et menaces en Île-de-France

Les risques naturels
3 risques naturels sont identifiés dans les communes d’Ile de France : risque tempête (concerne toutes les communes) risque mouvement de terrain, risque inondation. Le risque inondation est le premier des risques majeurs en Île-de-France (hors risque tempête).

Les risques technologiques
3 risques technologiques sont identifiés dans les communes de l’Ile de France : risque industriel (sites SEVESO) risque transports de matières dangereuses (T.M.D.) à savoir les transports par canalisations, des transports routiers et ferroviaires. Le risque nucléaire est aussi présent en Île-de-France.

Les menaces
D’autre part, compte-tenu de la concentration des représentations officielles sur le territoire francilien, le risque d’attentat et d’actes terroristes constitue une menace réelle.

Faire face aux risques majeurs
Avant : la prévention et l’information (connaître le risque et surveiller pour prévoir, prévenir et informer).
Pendant : la gestion de crise.
Après la connaissance du phénomène, on va confronter la carte de l’aléa à la carte des enjeux pour avoir une connaissance locale du risque et ainsi faire des prévisions. Directement sur le risque, des mesures de réduction de la vulnérabilité peuvent être mises en place. Elles ont un impact sur l’aléa ou sur les enjeux.