Contenu

Vigipirate : un outil central du dispositif de lutte contre le terrorisme

Le plan Vigipirate est un outil central du dispositif français de lutte contre le terrorisme. Relevant du Premier ministre, il associe tous les acteurs nationaux – l’État, les collectivités territoriales, les entreprises et les citoyens – à une démarche de vigilance, de prévention et de protection.

Le terrorisme représente une menace importante et durable. Pour y faire face, l’État a mis en place un dispositif national complet, dans lequel s’insère le plan Vigipirate. Au fil des ans, le plan a été rénové pour gagner en efficacité. Un plus grand nombre d’acteurs est associé à sa mise en œuvre et une attention particulière est portée à l’information de la population. Le plan Vigipirate comporte désormais une partie publique pour associer pleinement tous les acteurs concourant à la vigilance et à la protection contre le terrorisme et faciliter ainsi la mise en œuvre des dispositifs de protection.

Consolidé en 2016, le plan Vipirate comporte trois niveaux de sécurité qui permettent au dispositif de sécurité intérieure de s’adapter rapidement, en fonction de l’intensité de la menace terroriste :

1. le niveau de vigilance, qui correspond à la posture permanente de sécurité et à la mise en œuvre de mesures toujours actives ;
2. le niveau sécurité renforcée – risque d’attentat, qui adapte la réponse de l’État à une menace terroriste élevée, voire très élevée. Plusieurs mesures particulières additionnelles peuvent alors être activées en complément des mesures permanentes de sécurité et selon les domaines concernés par la menace. Ce niveau de sécurité renforcée peut s’appliquer à l’ensemble du territoire national ;
3. le niveau urgence attentat, qui peut être mis en place à la suite immédiate d’un attentat ou si un groupe terroriste identifié et non localisé entre en action. Ce niveau est mis en place pour une durée limitée : le temps de la gestion de crise. Il permet notamment d’assurer la mobilisation exceptionnelle de moyens, mais aussi de diffuser des informations susceptibles de protéger les citoyens dans une situation de crise.

Actuellement, l’ensemble du territoire national est maintenu au niveau « sécurité renforcée – risque attentat ». La sécurisation des établissements d’enseignement reste donc une priorité absolue.
Le logo correspondant ci-joint doit être affiché visiblement à l’entrée de chaque site et en tout autre point de passage stratégique.

Afin de décliner de manière opérationnelle et pratique les mesures spécifiques au sein de leurs sites, les chefs d’établissements pourront se référer aux guides, fiches de recommandations et de bonnes pratiques ainsi qu’aux affiches de sensibilisation mis à disposition du grand public et des responsables d’installations pour l’application du plan VIGIPIRATE : Faire face ensemble et Réagir en cas d’attaque terroriste
Des informations sont aussi disponibles sur les sites des préfectures.

Enfin, pour comprendre le plan VIGIPIRATE, le service d’information du gouvernement a réalisé une vidéo pédagogique disponible sur les réseaux sociaux :
https://twitter.com/gouvernementFR/...
https://www.facebook.com/gouverneme...

Par ailleurs, les chefs d’établissements sont destinataires d’instructions spécifiques des autorités ministérielles et préfectorales à chaque changement de posture.