Contenu

La conjoncture de Rungis : les tendances générales de la semaine du marché de gros

SEMAINE 41 (08 OCTOBRE AU 13 OCTOBRE 2018)

fruits et légumes {PNG}Fruits et légumes
Le marché tarde à retrouver son rythme de croisière. Cela est dû aux températures encore élevées pour la saison. En légumes, les premiers lots de tomate du Maroc s’échangent sur le marché. C’est le début de la campagne des courgettes espagnoles. La salade voit ses cours se réajuster à des prix plus habituels en cette saison.
En fruits, on constate une forte chute des cours pour les fraises. Les premiers lots de raisins longue conservation sont mis en marché, et les premiers échanges de citron primofiore d’Espagne ont lieu.

viandes {PNG}Viandes
Le marché des produits carnés est assez porteur cette semaine. Si la consommation des viandes à braiser et à bouillir (quartiers avants, basses de veau…) s’accroît, la météo clémente permet de conserver une certaine consommation des viandes à griller également.

poissons {PNG}Produits de la mer et aquaculture
Cette semaine la pleine activité de la restauration collective permet un flux volumineux pour les espèces de la marée courante. L’offre, bien que d’un bon niveau, ne contre pas une certaine fermeté des cours pour ces espèces (cabillaud, merlu). Les cours élevés pour les espèces de la marée fine éveillent la prudence des acheteurs. En fin de semaine, les resserres présentes sont nombreuses malgré des cours de dégagement assez bas. De la marchandise est encore présente en fin de marché samedi.

Fleurs {PNG}Fleurs coupées
Le marché est calme le mardi. Jeudi, il est un peu plus animé. En début de semaine, les grossistes limitent les arrivages en prévision d’une demande calme. Jeudi, l’offre est beaucoup plus conséquente et variée. Les prix sont soutenus.

Pour en savoir plus : cliquez ici

Accès aux archives sur 2 ans : cliquez ici

Accès à toutes les cotations du RNM : cliquez ici