Contenu

La conjoncture de Rungis : les tendances générales de la semaine du marché de gros

SEMAINE 50 (10 DECEMBRE AU 15 DECEMBRE 2018)

fruits et légumes {PNG}Fruits et légumes
Les conditions climatiques sont beaucoup plus fraîches cette semaine. Les consommateurs se tournent plus volontiers vers les produits d’hiver. Les produits à connotation festive n’ont pas encore rencontré les suffrages de la demande. En légumes, les apports espagnols sont larges, les cours se maintiennent difficilement. Les truffes noires sont très prisées en période de fêtes et les ventes commencent à devenir plus conséquentes. En fruits, les cours des framboises flambent pour les marocaines (+ 75 %) tandis que ceux du litchi et de la mangue du Brésil baissent.

viandes {PNG}Viandes
À deux semaines de Noël, la campagne des produits festifs peine à démarrer comme les campagnes précédentes en raison d’une grande prudence des acheteurs.

poissons {PNG}Produits de la mer et aquaculture
Les ventes sont très fluides tout au long de la semaine. Les cours sont orientés à la hausse pour les produits festifs (coquillages, crustacés et fumaisons). À l’inverse, les poissons de consommation courante (cabillaud, merlu, lieu et raie) se commercialisent avec plus de lenteur. Malgré des disponibilités assez mesurées, les cours restent stables.

Fleurs {PNG}Fleurs coupées
Après un début de semaine discret, le marché du jeudi est beaucoup plus dynamique. La clientèle se tourne plus particulièrement vers les coloris rouges et blancs à l’approche des fêtes de fin d’année.

Pour en savoir plus : cliquez ici

Accès aux archives sur 2 ans : cliquez ici

Accès à toutes les cotations du RNM : cliquez ici

Les bilans de campagne du RNM : cliquez ici