Le chiffre du mois

publié le 8 septembre 2022
Le chiffre du mois – août 2022 : 83 quintaux/hectare, le rendement estimé du blé tendre en légère hausse en Île-de-France malgré un printemps et un été exceptionnellement chauds et secs

D’après les premières estimations issues des données des collecteurs, le rendement en blé tendre, s’élèverait en 2022 à 83 quintaux/hectare (qx/ha), soit une hausse de 3 qx/ha par rapport à la moyenne olympique (...)

 
Le chiffre du mois – juillet 2022 : 36 ans : c’est l’âge moyen des chefs d’exploitation installés entre 2010 et 2019

D’après les données du recensement agricole 2020, les chefs d’exploitations qui se sont installés au cours de la dernière décennie (2010-2019) avaient en moyenne 36 ans au moment de leur installation. C’est 3 ans de plus par comparaison avec la décennie précédente (2000-2009).

 
Le chiffre du mois - Juin 2022 : 1,44 ETP pour 100 ha en moyenne dans les exploitations franciliennes d’après le recensement agricole 2020

D’après les chiffres du recensement agricole 2020, le volume total du travail agricole, sous toutes ses formes, s’est élevé en moyenne à 1,44 ETP (équivalent temps plein) pour 100 ha dans les exploitations franciliennes. Ce chiffre est en diminution de 8,3 % par rapport au recensement 2010 (1,57 ETP/100 ha) et traduit une augmentation de la productivité moyenne.

 
Le chiffre du mois - Mai 2022 : 39 % et 23 %, parts du blé tendre dans la surface et dans la valeur de la production agricole régionale

Avec 221 000 ha et 39 % de la SAU régionale en 2021, le blé tendre est de loin la première culture francilienne. Sa part dans la valeur de la production végétale régionale est plus limitée à 23 % (et 20 % rapportée à la production régionale totale hors subventions).

 
Le chiffre du mois - Avril 2022 : L’environnement économique des exploitations de grandes cultures fortement perturbé par les poussées inflationnistes

Le prix des engrais a plus que doublé depuis 2020. Les indices des prix agricoles à la production (IPPAP) et des prix d’achat des moyens de production agricole (IPAMPA) permettent de suivre, mois après mois, l’impact le plus immédiat de l’inflation sur l’agriculture francilienne (...)

 
Le chiffre du mois - Mars 2022 : 2 751 femmes employées de manière permanente en 2020 dans les exploitations agricoles franciliennes

Les femmes représentent 29% de l’emploi permanent des exploitations agricoles en Île-de-France. 49 % d’entre elles sont cheffes d’exploitation, co-exploitantes ou associées ; 17 % font partie de la main d’œuvre familiale et 34 % de la main-d’œuvre non familiale des exploitants.

 
Le chiffre du mois - Février 2022 : 150 ha, surface agricole moyenne des exploitations de grandes cultures d’Île-de-France en 2020

Le recensement agricole 2020 a permis d’actualiser cette donnée. La SAU moyenne des exploitations de grandes cultures était de 136,4 ha en 2010. Elle a augmenté d’environ 14 ha, soit + 9,6 %.

 
Le chiffre du mois - Janvier 2022 : de bons rendements pour le maïs et les betteraves franciliens en 2021

Les années se suivent et ne ressemblent pas. Après 3 années marquées par une sécheresse estivale et un rendement du maïs plafonnant à 83 q/ha, cette culture approche avec 108 q/ha le record établi en 2017 à 111 q/ha. La betterave sucrière retrouve quant à elle, avec 82 t/ha, un rendement proche de la moyenne quinquennale, double du calamiteux résultat de 2020 conséquence d’une attaque virale de jaunisse véhiculée par les pucerons (39 q/ha).

 
Le chiffre du mois - décembre 2021 : 4 425 exploitations agricoles recensées en 2020 en Île-de-France

C’est le premier résultat du recensement de l’agriculture 2020, dont la collecte a eu lieu d’octobre 2020 à mai 2021. Le nombre d’exploitations agricoles en Île-de-France a diminué de 600 unités entre 2010 et 2020 (-12 %). Le ralentissement de cette tendance baissière amorcée dès l’après-guerre est toutefois assez marqué : entre 2000 et 2010, la baisse avait été de 1 500 exploitations.

 
Le chiffre du mois - novembre 2021 : 75 800 salariés dans le secteur agroalimentaire francilien au 31/12/2019

Ces emplois se répartissent dans l’industrie agroalimentaire et la fabrication de boissons pour 14 800 soit 19 % du total, dans le commerce de gros de produits agroalimentaires pour 30 100 soit 40 % et dans l’artisanat commercial (charcuterie, boulangerie, pâtisserie) pour 30 900 soit 41 %.

 
Le chiffre du mois - octobre 2021 : rendement du blé tendre en Île-de-France en 2021 - estimation définitive de la statistique agricole

Le rendement du blé tendre en Île-de-France est évalué à 82 q/ha en 2021.
Il est en progression de 9 % par rapport à l’année 2020 (76 q/ha), de 14 % par rapport à la moyenne quinquennale 2016-2020 (73 q/ha), et de 5 % par rapport à la moyenne olympique 2016-2020 (78 q/ha).