Actualités de 2022

août 2022

Le décret 2022-1105 du 1er aout 2022 portant classement comme forêt de protection de la forêt de Bondy sur une partie des communes de Clichy-sous-Bois, Coubron et Montfermeil dans le département de la Seine-Saint-Denis est paru au Journal officiel du 3 aout 2022.

 

Le Réseau des nouvelles des marchés (RNM) vous propose un accès gratuit et illimité à l’ensemble de ses données et messages.

 

Les principaux sujets du mois : sources d’information Ecophyto, retraits - dérogations, campagne de sensibilisation, salon Tech&Bio, maladie de l’encre du châtaignier, sécuriser l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.

 
juillet 2022

Le 27 Juillet 2022, Marc Fesneau, ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires et Bérangère Couillard, secrétaire d’État chargée de l’Écologie, étaient en forêt de Sénart (Essonne).

 

Dans le cadre de la future cession aux collectivités territoriales concernées, à l’euro symbolique des parcelles constituant la Ferme de Bressonvilliers, l’État et les collectivités locales parties prenantes (les quatre communes précitées, la Communauté de communes du Val d’Essonne, Cœur d’Essonne Agglomération, le Département de l’Essonne, la Région Île-de-France) souhaitent organiser un appel à manifestation d’intérêt en vue de sélectionner les agriculteurs intéressés pour s’installer sur le site et s’inscrire dans un projet de création d’un pôle d’innovation agricole. Les candidats sélectionnés ont vocation à voir leurs titres d’occupation sécurisés dans le cadre du transfert aux collectivités locales.

 

Afin de donner un nouvel élan à la politique de prévention des pollutions diffuses de l’eau par les nitrates, le ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire et le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, en lien avec les organisations professionnelles agricoles, les instituts techniques, les Agences de l’eau et INRAE, lancent l’expérimentation Innov’Azote.

 

D’après les données du recensement agricole 2020, les chefs d’exploitations qui se sont installés au cours de la dernière décennie (2010-2019) avaient en moyenne 36 ans au moment de leur installation. C’est 3 ans de plus par comparaison avec la décennie précédente (2000-2009).

 

Le ministère de la transition écologique et de la cohésion de territoires et le ministère de l’agriculture et de la souveraineté alimentaire lancent la consultation du public sur les trois textes nationaux constituant le septième programme d’action « nitrates ». Ces textes visent à réduire la pollution des eaux par les nitrates d’origine agricole et donc d’améliorer la qualité des eaux de surface et souterraines. En Île-de-France, cette réglementation s’applique sur l’ensemble des départements de grande couronne, classés en zones vulnérables nitrates. Ces textes nationaux sont ensuite complétés par un programme d’actions régional (PAR) nitrates. Consultation du public du 25 juillet au 05 septembre 2022.

 

Un appel à projets (AAP) est ouvert jusqu’au 30 septembre 2022 pour sélectionner les futures Projets agro-environnementaux et climatiques (PAEC) de la future programmation PAC 2023-2027. Cet AAP fait suite à un appel à manifestation d’intérêt (AMI) qui s’est clôturé le 15 juin et constituait une étape de présélection des opérateurs PAEC. La sélection des lauréats aura lieu au mois d’octobre et se clôturera par une labellisation des territoires PAEC en CRAEC (...)

 

Cet appel à projet se compose de 2 volets d’aide à destination des CUMA : une aide aux investissements immatériels sous forme d’un conseil stratégique réalisé par un organisme de conseil agréé par la DRIAAF Île-de-France (FRCUMA Île-de-France) et une aide aux investissements matériels (hangars et bâtiments annexes) qui découlent des conclusions de ce conseil stratégique. Procédure d’appel à projet organisée du 12 juillet au 05 novembre 2022 pour les 2 volets.

 

La note de juillet est sortie :
Premières estimations de la récolte 2022 : des rendements conformes aux moyennes olympiques en Île-de-France sauf pour l’orge de printemps et le pois

 

En 2020, d’après le recensement agricole, 9420 personnes travaillent de façon permanente sur les exploitations agricoles franciliennes, soit 1918 de moins qu’en 2010. En ajoutant la main-d’œuvre saisonnière ou occasionnelle, le volume total d’emploi mobilisé par les exploitations est de 8157 équivalents temps plein (ETP), en baisse de 8,7 % en 10 ans. (...)

 

En 2020, 5 513 exploitants et coexploitants sont à la tête des exploitations agricoles franciliennes. Ils sont moins nombreux et plus âgés qu’en 2010. Les exploitants de plus de 60 ans représentent 30 % des effectifs totaux en 2020, en progression sensible par rapport à 2010 (...)

 

A l’occasion de la célébration de l’Aïd-al-Adha, trois abattoirs, agréés par les services de l’État, seront en activité en Île-de-France, ainsi que trois marchés au vif.

 

Consultation du public pour le projet de charte départementale d’engagement des utilisateurs agricoles de produits phytopharmaceutiques pour les départements d’Île-de-France.

 
juin 2022

Les principaux sujets du mois : restitution colloques et webinaires, prochain colloque régional Dephy, guide cimetières, rappel réglementaire Loi Labbé, plates-formes d’expérimentation, journée de l’innovation, gestion de l’ambroisie.

 

Pour la 5ᵉ année consécutive, le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, le ministère de l’Intérieur et le ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire avec l’appui de l’ONF et de Météo-France lancent une campagne nationale de sensibilisation et de prévention des risques de feux de forêt et de végétation. L’objectif : sensibiliser tous les concitoyens aux bons réflexes pour éviter les incendies et s’en protéger. Celle-ci porte à la fois sur les feux de forêt, mais également sur tous les autres feux de végétation (friches, bords de voies routières et ferrées, champs, landes, fougères…).

 

Coup de projecteur sur la formation culinaire inclusive de l’association Sawa à Paris, projet soutenu par la DRIAAF dans le cadre de France Relance 2021, mesure « Alimentation locale et solidaire ».

 

Présentation de l’AAP « Résilience et Capacités Agroalimentaires 2030 » : un webinaire d’une heure proposé le 22 juin à 11 heures

 

Le mémento de la statistique agricole régionale 2021 est disponible en ligne. Il intègre les 1ers résultats du recensement agricole 2020.

 
mai 2022

Le Dispositif National d’Aide à l’investissement immatériel soutient les investissements immatériels des entreprises agroalimentaires sous la forme d’actions collectives (DINAII-AC). Date de clôture : 30 juin 2022

 

Avec 221 000 ha et 39 % de la SAU régionale en 2021, le blé tendre est de loin la première culture francilienne. Sa part dans la valeur de la production végétale régionale est plus limitée à 23 % (et 20 % rapportée à la production régionale totale hors subventions).

 

Les 1ers résultats du recensement de l’agriculture en 2020 sont disponibles. Il s’agit à ce stade de données encore provisoires. 4 425 exploitations agricoles ont été recensées en 2020 en Île-de-France, soit 600 de moins que lors du recensement précédent de 2010 (– 12 %). Découvrez ici les premiers résultats par département et EPCI.

 

Vous êtes un pépiniériste forestier avec une activité de production et de commercialisation de plants forestiers ? Vous êtes un chef de micro, petite ou moyenne entreprise ayant une activité de travaux forestiers d’entretien et/ou de renouvellement des forêts ? Alors cet appel à projets peut vous intéresser ! Clôture des candidatures au 10 juin 2022.

 
avril 2022

Les principaux sujets du mois : évolution d’usage des produits phytopharmaceutiques, projet R2D2, appels à projet, agroforesterie, rouille noire, Popilia japonica, chancre coloré, situation ambroisie en Ile de France.

 

Un AMI est ouvert jusqu’au 15 juin pour présélectionner les territoires PAEC 2023-2027 de la future programmation.

 

Le prix des engrais a plus que doublé depuis 2020. Les indices des prix agricoles à la production (IPPAP) et des prix d’achat des moyens de production agricole (IPAMPA) permettent de suivre, mois après mois, l’impact le plus immédiat de l’inflation sur l’agriculture francilienne (...)

 

Antoine Gobelet, préfet, secrétaire général aux moyens mutualisés de la préfecture de la région d’Île-de-France, préfecture de Paris et Benjamin Beaussant, directeur de la DRIAAF d’Île-de-France, ont présenté les différents axes du projet de végétalisation du siège de la préfecture. Pour cela, la DRIAAF s’est notamment rapprochée de l’agro-campus de Saint-Germain en Laye / Chambourcy.

 

L’appel à projet « Accompagnement des collectifs d’agriculteurs en transition agro-écologique » concerne les groupes d’agriculteurs, déjà engagés ou en construction autour d’un projet d’amélioration de leurs pratiques agricoles, dans une dynamique de transition agro-écologique des exploitations.

 
mars 2022

les principaux sujets du mois : appel à projets collectifs d’agriculteurs, suivi des effets non intentionnels, homologations - retraits - dérogations, nouveaux organismes réglementés, nouvelles détections, résultats Save Buxus 2, séminaire plateformes épidémiosurveillance, gestion de la renouée du Japon.

 

Afin de prévenir le risque d’introduction de la rage en France, les carnivores domestiques en provenance d’Ukraine doivent habituellement répondre à certaines exigences réglementaires. Cependant dans le contexte actuel, le France met en œuvre un dispositif d’urgence permettant d’accueillir les animaux qui seraient non-conformes.

 

Pour la première fois depuis 14 ans, la France assure la présidence du Conseil de l’Union européenne du 1er janvier au 30 juin 2022. Au total, près de 400 événements prévus en France et au sein de l’Union européenne rythmeront la présidence : des réunions politiques, une programmation culturelle et des événements citoyens ouverts à toutes et à tous.

 

Les femmes représentent 29% de l’emploi permanent des exploitations agricoles en Île-de-France. 49 % d’entre elles sont cheffes d’exploitation, co-exploitantes ou associées ; 17 % font partie de la main d’œuvre familiale et 34 % de la main-d’œuvre non familiale des exploitants.

 

Le 3 mars 2022, Marc Guillaume, préfet de la région d’Île-de-France, préfet de Paris, Lionel Beffre, préfet de la Seine-et-Marne (77) et Jean-Jacques Brot, préfet des Yvelines (79) se sont rendus au Salon International de l’Agriculture qui s’est tenu au parc des expositions de Versailles du 26 février au 6 mars. Cette édition, marquée par les retrouvailles entre les exploitants agricoles et le grand public, contribue au rayonnement du terroir francilien à l’échelle nationale. Le préfet de région a pu rencontrer différents exploitants et professionnels pour échanger sur diverses thématiques du monde agricole.

 
février 2022

La 58e édition du Salon international de l’agriculture a été inaugurée par le président de la République, accompagné par le Premier ministre et le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.

 

Les principaux sujets du mois : plate-forme rex-agri, protection intégrée de la pomme de terre, protection des riverains, dérogation néonicotinoïdes, résistance aux fongicides des céréales, actualités techniques colza / céréales / maïs, gestion alternative de la maladie de la suie.

 

Les premiers résultats du recensement agricole 2020 confirment un certain nombre de tendances d’évolution de long terme de l’agriculture francilienne, avec le plus souvent un ralentissement marqué. A côté de ces tendances, plusieurs infléchissements sont observés et mettent en évidence les efforts des exploitations pour s’adapter aux changements de leur environnement technico-économique.

 

Tous les ans, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation produit un état des lieux chiffré du secteur agroalimentaire français : nombre d’entreprises, effectifs salariés, chiffre d’affaires, valeur ajoutée, répartition par taille d’entreprises et par région, échanges internationaux...

 

Le recensement agricole 2020 a permis d’actualiser cette donnée. La SAU moyenne des exploitations de grandes cultures était de 136,4 ha en 2010. Elle a augmenté d’environ 14 ha, soit + 9,6 %.

 

Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie, et le secrétaire d’Etat auprès de la ministre du Travail, de l’Insertion et de l’Emploi, chargé des Retraites et de la Santé au travail, Laurent Pietraszewski, annoncent le versement, à compter du 9 février, de la revalorisation des retraites pour les conjoints et conjointes agricoles.

 

Les appels à projets 2022 concernant les dispositifs du Programme de Développement Rural de la Région Île-de-France (PDR) sont lancés à partir du 07 février 2022.
Les aides financières apportées ont pour objectif le soutien à la modernisation et à la diversification des exploitations agricoles, à la transformation et commercialisation des productions agricoles et à l’amélioration des pratiques.

 

Les formations de l’enseignement agricole francilien préparent aux différents métiers du vivant présents sur le territoire. Ce sont ainsi des formations dans le domaine de la production agricole, du paysage, de la forêt, de l’agroéquipement, de l’environnement, des services aux personnes ou encore de la vente qui sont dispensées dans les 19 lycées et 11 CFA répartis sur l’ensemble du territoire.

 

Le mardi 1er février 2022, le Premier ministre Jean Castex a conclu le Varenne agricole de l’eau et de l’adaptation au changement climatique en présence de Julien Denormandie et de Bérangère Abba, secrétaire d’État chargée de la Biodiversité. L’intervention du Premier ministre a été précédée d’une présentation des travaux par les trois groupes thématiques.

 
janvier 2022

les principaux sujets du mois : appels à projet Ecophyto, plateforme SYPPRE, liste biocontrôle, nouveautés CEPP, nouvelles AMM - retraits, bilan de la surveillance officielle, note résistance vigne,
gestion bioagresseurs en bio.

 

Vidéo présentant les premiers chiffres du RA 2020 en Île-de-France

 

L’enseignement agricole compte actuellement 806 établissements scolaires (publics et privés) et 138 834 élèves. Sport, agriculture biologique, taux d’insertion, diplômes… Voici 8 questions pour découvrir ses nombreuses facettes.

 

Les années se suivent et ne ressemblent pas. Après 3 années marquées par une sécheresse estivale et un rendement du maïs plafonnant à 83 q/ha, cette culture approche avec 108 q/ha le record établi en 2017 à 111 q/ha. La betterave sucrière retrouve quant à elle, avec 82 t/ha, un rendement proche de la moyenne quinquennale, double du calamiteux résultat de 2020 conséquence d’une attaque virale de jaunisse véhiculée par les pucerons (39 q/ha).

 

Afin de lutter contre le manque de vétérinaires en zones rurales, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation avec l’ensemble des organisations professionnelles agricoles et vétérinaires et les collectivités ont engagé une feuille de route dont un point d’avancement a été présenté le 28 octobre dernier. Celle-ci poursuit son déploiement avec le lancement de l’appel à manifestation d’intérêt pour la mise en place de diagnostics et de plans d’actions territoriaux.

 

Lors d’une conférence de presse, Julien Denormandie a présenté les priorités du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation pour l’année 2022, notamment dans le cadre de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne. Retrouvez ci-dessous l’intégralité de son discours.