Contenu

Actualités de 2021

janvier 2021
Trouver un retour d’expériences près de chez soi, c’est le service que propose la plateforme numérique Peps aux agriculteurs qui mettent en place des pratiques agroécologiques se substituant aux produits phytosanitaires. Peps est une start-up d’État, voulue par le président de la République pour accompagner les agriculteurs dans la transition écologique.
 
Épiceries mobiles, vente à la ferme et plus globalement projets alimentaires territoriaux… Les initiatives de circuits courts et/ou de proximité se développent de plus en plus. Un modèle à adopter dans tous les territoires ? Entretien avec Yuna Chiffoleau, directrice de recherche en sociologie au département Action, Transitions et Territoires d’INRAE (Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement).
 
Pour accélérer le développement de la production biologique dans les territoires, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation soutient le développement et la structuration de nouvelles filières biologiques en consacrant une mesure du plan de relance au Fonds Avenir Bio, qui est doté de 13 millions d’euros par an jusqu’en 2022.
 
Le Réseau des nouvelles des marchés (RNM) vous propose un accès gratuit et illimité à l’ensemble de ses données et messages.
 
La note de janvier est sortie : Le rendement de la betterave divisé par deux en Île-de-France en 2020 à cause de la jaunisse et de la sécheresse
 
Le mémento de la statistique agricole régionale 2020 est disponible en ligne
 
En 2021, de nombreux dispositifs se poursuivent et de nouveaux s’ouvrent. L’objectif du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation est simple ; accompagner les agriculteurs vers un modèle plus durable, respectueux de l’environnement et économiquement solide. La transition agroécologique se construit avec les agriculteurs pour atteindre ce modèle et réduire nos dépendances. Pour y parvenir, en 2021, des mesures inédites sont mises en place dans le cadre du Plan de relance et viennent compléter d’autres dispositifs déjà mis en œuvre.
 
La DRIAAF a organisé le 7 janvier 2021 un webinaire pour présenter le volet agricole et alimentaire du plan France relance. Ce plan s’adresse à toutes les agricultures et à un grand nombre de filières agricoles et alimentaires, mais il valorise aussi les métiers de l’agriculture et implique largement les collectivités locales dans ses dimensions territoriales. L’enjeu en Île-de-France est de collectivement se donner les moyens de mobiliser un maximum de crédits du plan France Relance pour soutenir et (...)
 
L’objectif affiché par ce programme inscrit au plan de relance est double. D’une part, il s’agit de soutenir la plantation ou la reconstitution des haies bocagères et le développement de l’agroforesterie intraparcellaire et d’autre part, d’inciter les agriculteurs et les collectivités territoriales à entamer cette démarche en éliminant les freins économiques, techniques et psychologies à la reconstitution des haies. Objectif : 200 kilomètres de haies plantées en 2 ans en Île-de-France
 
Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, en partenariat avec les Chambres d’agriculture, annonce ce mardi 12 janvier 2021, l’ouverture de la plateforme « Frais et local », qui permet d’identifier facilement les producteurs des réseaux partenaires et leurs points de vente près de chez soi.
 
Depuis le 1er janvier 2021, les agriculteurs peuvent procéder sur le site Telepac à leurs demandes d’aides animales (...). Pour rappel, cet espace permet de déposer sa demande d’aide et le cas échéant de la modifier. La télédéclaration sur le site Telepac est donc obligatoire pour bénéficier des paiements couplés aux filières animales dans le cadre de la Politique Agricole Commune.