Le MOS, un outil régional de suivi de la consommation des espaces NAF

publié le 15 mai 2019 (modifié le 12 août 2020)

Entre 2012 et 2017, la consommation des espaces naturels, agricoles et forestiers (NAF) s’établit à 590 ha/an. Le recul des terres agricoles est de 460 ha/an, bilan d’une consommation brute de 730 ha/an et d’un retour à l’état agricole pour 270 ha/an.

Les résultats du MOS 2017 se situent dans la continuité des périodes antérieures : la consommation des espaces NAF recule légèrement par rapport à la période 2008-2012, dans la continuité de la tendance baissière observée depuis 1999.

Ces éléments font l’objet d’analyses par l’Institut Paris Région, disponibles ici et l’Observatoire Régional du Foncier en IDF.