Contenu

Lancement de la mesure "Bon Diagnostic Carbone"

Dans le cadre du Plan de Relance, le Ministre de l’agriculture et de l’alimentation a annoncé le 30 avril dernier, le lancement opérationnel de la mesure "Bon Diagnostic Carbone", dotée de 10 Millions d’euros à l’échelle nationale.

Cette mesure est mise en œuvre conjointement entre le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et l’ADEME.

Pour rappel, cette mesure dédiée aux agriculteurs nouvellement installés depuis moins de 5 ans (incluant les non bénéficiaires de la DJA et des aides PAC) que ce soit dans un cadre individuel ou en société (GAEC, EARL…), offre à chaque nouvel installé la possibilité de réaliser un diagnostic des émissions de gaz à effet de serre (GES) et du potentiel de stockage de carbone de l’ensemble des ateliers (grandes cultures, cultures spécialisées, élevage…) et surfaces de son exploitation agricole.

Via ce bilan carbone, ces jeunes agriculteurs seront ensuite accompagnés dans l’élaboration et la mise en place d’un plan d’actions carbone de leur exploitation, leur permettant de s’engager dans la transition agroécologique et de se mobiliser dans la lutte contre le changement climatique. Ces bilans carbone seront délivrés par des structures agréées par le MAA et l’ADEME et reconnues pour leur expertise sur le sujet.

Pour rappel, cette mesure « bon diagnostic carbone » s’inscrit dans la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC), visant la neutralité carbone à l’horizon 2050 pour l’ensemble de l’économie française.

Le plan France Relance finance à 90% la réalisation de ces diagnostics ; les agriculteurs n’auront à s’acquitter que de 10% du coût complet (soit environ 200-250 €). Cette contribution sera directement réglée auprès de la structure en charge du diagnostic. Aucun effort de trésorerie n’est donc demandé aux agriculteurs.

Au-delà de l’avantage certain pour l’environnement, cette mesure apporte également un avantage économique pour les agriculteurs. Le plan d’actions et les recommandations établis lors de ce diagnostic s’appuieront sur les méthodes du Label Bas Carbone. Les agriculteurs souhaitant valoriser financièrement leur engagement pour le climat pourront se tourner vers cet outil de certification des réductions d’émissions développé par le Ministère de la transition écologique.

Ainsi, dès à présent les agriculteurs nouvellement installés sont invités à contacter les structures agrées pour la réalisation d’un diagnostic personnalisé. Une carte recensant ces structures à l’échelle nationale est disponible via ce lien.

En Île-de-France, 10 structures ont été labellisées pour réaliser 75 bons diagnostic carbone.

Vous trouverez leurs contacts ICI.

Vos contacts à la DRIAAF
Courriel : frelance.draaf-ile-de-france@agriculture.gouv.fr
Raphaëlle Ulrych : raphaelle.ulrych@agriculture.gouv.fr
Florian Chazottier : florian.chazottier@agriculture.gouv.fr

Liens utiles
France Relance : diagnostic carbone, vers la décarbonation des exploitations agricoles
Le bon diagnostic carbone, de quoi s’agit-il ?
Le « Bon Diagnostic Carbone » du Plan France Relance est désormais opérationnel
Label bas carbone : récompenser les acteurs de la lutte contre le changement climatique
Agence de la Transition Ecologique (ex – ADEME)