Inauguration du CFPPA Rungis Académie au coeur du MIN

publié le 28 juin 2022

Inauguration du CFPPA Rungis Académie au coeur du MIN

Le 23 juin dernier, a eu lieu l’inauguration du Centre de formation professionnelle et de promotion agricole ou CFPPA Rungis Académie sur le Marché d’intérêt national (MIN) de Rungis. Ce centre constitutif de l’établissement public local d’enseignement et de formation professionnelle agricole de Brie Comte Robert sera l’incarnation de la présence de la formation professionnelle « agricole » sur le MIN.

Il a vocation à répondre au besoin de développement des compétences des salariés des entreprises, des demandeurs d’emploi, des personnes en reconversion de son territoire.

Force est de constater que les acteurs du territoire sont particulièrement intéressés par cette création dont l’inauguration a été honorée de la présence de M Bruno Marcillaud, Maire de Rungis, Mme Lacroute, vice-présidente chargée de l’Agriculture et de l’Alimentation au Conseil régional d’Île-de-France et Mme Audrey Pulvar, adjointe à la Maire de Paris en charge de l’alimentation durable, de l’agriculture et des circuits courts, Louis-Daniel Champy, président du conseil d’administration du Campus Bougainville, Rémi Prot, directeur du Campus Bougainville, Eric Gautun, directeur du CFPPA, Stéphane Layani, Président-Directeur Général de la SEMMARIS et de Benjamin Beaussant, directeur de la Direction régionale et interdépartementale de l’agriculture, de alimentation et de la forêt (DRIAAF).

Comme tout établissement de l’enseignement agricole public, les formations se dérouleront à la fois en classe et sur le terrain grâce la mise à disposition par l’Agence des espaces verts (AEV) d’une surface de plus de 2 hectares où seront produits des légumes en agriculture biologique et où seront mis en place des élevages de petits animaux.

Le CFPPA prend ainsi sa place dans la Rungis Académie, écosystème de formation voulu par la SEMMARIS et Stéphane Layani, son Président-Directeur Général , en proposant d’accompagner vers les métiers de la production agricole et du commerce alimentaire.

Cette participation devrait également préfigurer l’engagement de l’enseignement agricole dans Agoralim, un autre projet d’envergure porté par la SEMMARIS et sur lequel la DRIAAF et AgroParisTech travaillent, avec la préoccupation commune de former et insérer les actifs de l’agriculture qu’ils soient producteurs et/ou distributeurs, salariés ou entrepreneurs.