Contenu

La charte Emploi de la filière alimentaire 2020-2022

Depuis 2012, la filière Alimentaire est soutenue par l’État (ministère en charge de l’emploi, et ministère de l’agriculture et de l’alimentation) dans le cadre d’une Charte Emploi Alimentaire.

La cinquième Charte Emploi Alimentaire, signée le 18 mai 2020, vise à anticiper les conséquences sur l’emploi, les métiers et les compétences des mutations en cours, à accompagner les branches professionnelles et les entreprises dans leurs démarches de Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) et à adapter l’offre des certifications et des formations permettant l’acquisition des compétences. Le développement des compétences des salariés, notamment des moins qualifiés, demeure un enjeu de performance des entreprises, de sécurisation des parcours et de qualité de vie au travail.

Cette nouvelle charte emploi Alimentaire répond à quatre principaux enjeux :

  1. La transformation numérique
  2. La transition écologique et énergétique
  3. La performance logistique
  4. L’adaptation à l’évolution des habitudes de consommation et la montée en gamme des produits

La charte emploi est structurée autour de 3 axes :

  • Axe 1 - Ingénierie des outils et d’accompagnements RH à destination des TPE-PME
  • Axe 2 - Amélioration des conditions de travail et de la qualité de vie au travail
  • Axe 3 - Développement des compétences / déclinaison territoriale de la Charte dans les régions. Le pilotage et la mise en œuvre de cet axe 3 est effectué au niveau régional par la DRIAAF et la DRIEETS.

OCAPIAT est désigné comme organisme relais pour le déploiement et le suivi de la charte.

Le plan d’action régional Île-de-France, issu des travaux de concertation propose 9 actions réparties selon les priorités suivantes :

  • Priorité n°1 : Faciliter et renforcer les pratiques de gestion des ressources humaines
  • Priorité n°2 : Valoriser les compétences acquises et encourager les parcours qualifiants
  • Priorité n°3 : Accompagner l’attractivité de la filière et l’amélioration des conditions de travail.

Pour plus d’information sur toutes ces actions, contacter votre conseiller OCAPIAT.

Dans ce cadre, OCAPIAT met en avant l’action sur la transition numérique à destination des entreprises franciliennes (de moins de 300 salariés n’appartenant pas à un groupe de plus de 300 salariés) du secteur alimentaire.

A retrouver toutes les informations sur cette action : ICI